Cultura

SELECCIÓN – LITERATURA NEGRA EN FRANCÉS

Descubre una literatura negra muy variada y de mucha calidad en Culturethèque. De crítica social, de viaje, con humor, de guerrilla, plácida o desenfrenada, en audiolibro, en imágenes o de forma clásica…

Bâtard / Max de Radigués

Un véritable bijou de littérature policière francophone, sous forme de road movie dessiné.

Cadres noirs / Pierre Lemaitre

“L’espoir… est une saloperie inventée par Lucifer pour que les hommes acceptent leur condition avec patience”. En tout cas, c’est ce que pense Alain Delambre, le protagonista de Cadres noirs, un DRH de 57ans
complètement usé par quatre années de chômage. C’est qu’en quatre ans le sentiment d’échec s’ajoute bientôt l’humiliation de se voir obligé d’accepter n’importe quel petit boulot. Aussi, quand un employeur lui propose une ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous forme de prise d’otage avec à la clef un boulot correspondant à ses compétences de cadre, devenir menteur, calculateur, manipulateur, prédateur ne lui pose aucun souci. Tous les moyens sont bon pour obtenir le Graal ; avec l’espoir que tout lui soit pardonné s’il décroche cet emploi.
Jouant avec nos nerf d’un rythme soutenu et palpitant non dénué d’humour, Pierre Lemaitre dénonce le management sans morale et la discrimination anti-senior qui sont dépeints ici avec machiavélisme.

La Daronne / Hannelore Cayre

Disparue la gentille Patience… La Daronne est dans la place !
Il faut dire que Patience Portefeux, quinquagénaire vivant à Belleville, brisée par le veuvage et le déclassement qui en découle, mère de deux enfants, fille d’une grabataire placée en EHPAD, traductrice de langue arabe “au black” pour le Ministère de la Justice, elle n’en peu plus. Et, il faut bien vivre et faire vivre.

C’est que, forte de tout ce qu’on pu lui enseigner les retranscriptions d’écoutes téléphonique entre trafiquants, les comptes rendus d’enquêtes et les auditions de suspects à la brigada des stups, elle a un vrai Master de dealeuse Patience.

Alors, quand le hasard met entre ses main 1200 kg de “shit”, elle y voit la solution à ses problèmes financier. Avec beaucoup d’humour, d’ironie et une plume impecable Hannelore Cayre nous régale ici d’un polar percutant, rythmé, féministe et caustique à souhait sans se départir d’un regard désabusé sur l’hypocrisie de la société actuelle.

L’Été circulaire / Marion Brunet

L’Été circulaire, parce que Jo et sa sœur Céline tournent en rond dans leur petite ville du Luberon et dans leur vies d’adolescentes issues de la France d’en bas.

Circulaire parce que la vie est un cercle vicieux, parce que parfois la roue tourne… Dans l’Été circulaire, Marion Brunet décrit brillamment le désarroi d’adolescentes et de parents, pris eux aussi dans la tourmente alors qu’ils ne sont guère plus mûrs et qu’ils ont été propulsés trop tôt dans une vie d’adultes pas vraiment à la mesure de leurs rêves.

Avec beaucoup de subtilité, d’une plume âpre, ferme et efficace, elle nous livre ici un roman sociétal intelligent, cinglant et très juste.

Né d’aucune femme / Franck Bouysse

Le curé et narrateur, Gabriel, est appelé à l’asile pour la mise en terre d’une femme qui y est internée depuis des années. Une femme devenue folle après avoir tué. C’est du moins ce qu’il se dit…

Mais Gabriel va récupérer les cahiers dans lesquels la femme a raconté sa vie. Des cahiers qui vont bouleverser sa propre vie, des révélations qui vont bouleverser des vies.

Né d’aucune femme est le portrait d’une jeune fille de la campagne à la fin du XIX siècle, l’histoire d’une Femme du XIX siècle. C’est le drame de la vie de Rose qui va exister à travers ses cahiers.

Franck Bouysse construit admirablement ce puissant roman ; une histoire sombre mais jamais obscure à la fois romanesque et très humaine.

Or noir // Dominique Manotti

À peine le jeune inspecteur Daquin débarque à l’Évêché de Marseille, il est embarqué dans l’enquête d’un assassinat qui a tous les codes du règlement de compte mafieux dans la guerre de succession entre clans
locaux. Puis un deuxième deuxième assassinat, puis un troisième…
Tirant les fils de l’investigation, c’est toute une trame politico-économique qu’il déroule.

Trame où barbouzes et cols blancs, services secret et polices interfèrent dans le contexte réel de la géopolitique qui gouverne le monde et les enjeux stratégiques de domination mondiale par le pétrole pour l’argent et le pouvoir.

Or noir éclaire un moment fondamental de basculement vers un nouveau monde, et le cynisme et les ambitions sans limites qui vont naître de la libéralisation du commerce du pétrole et de l’économie.

De son écriture fluide et rythmée qui ne laisse aucune place aux temps morts, Dominique Manotti nous offre un voyage dans le Marseille des années 70’ avec beaucoup de brio.

Cannisses // Marcus Malte

Un numéro de rue et un immense chagrin forment la frontière qui séparent Marc du bonheur, du moins en est-il persuadé.

Pourtant, le bonheur il est là. Il le voit à travers les cannisses, chez les voisins d’en face. Et cette question lancinante, ce “pourquoi eux?” qui ne quitte plus son esprit jusqu’à la paranoïa et la déraison.

C’est par petites touches presque imperceptibles, à l’image des phrases courtes et sobres du récit, que le protagoniste va renverser la donne jusqu’à l’horreur absolue.

En moins de 100 pages, de sa plume subtile, extrêmement pertinente et avec beaucoup de talent, Marcus Malte nous entraîne tout en douceur dans une spirale d’angoisse addictive.

Niveau B1 de Français Langue Étrangère

En attendant Bukowski // Pascal Dessaint

Noir, noir, noir !

Sulfureux, punk, fin du monde, radical,… 12 fois profondément noir est En attendant Bukowski, le recueil de nouvelles de Pascal Dessaint.

Bien que depuis des années les romans de l’écrivain amoureux des oiseaux et de la nature dénoncent les crimes environnementaux, lorsque celui-ci examine l’âme humaine dans ce magnifique bouquet de textes courts semés de 1993 à 2015, c’est toujours avec beaucoup de maestría et clairvoyance.

Niveau B2 de Français Langue Étrangère

Enfermé.e // Jacques Saussey

Le Père, la Mère, la Fouine, le Beau Gosse, Brutus, Le Rouquin, Le Chétif, la Vieille,… et Virginie.

Virginie, dont la société refuse l’identité, seul personnage prénommé de ce très beau roman noir de noir qui est aussi un magnifique témoignage de tolérance. Virginie, doublement enfermée, dans la vie et dans son corps. Virginie, son passé et son présent à la fois bruts, denses et bouleversants. Virginie, l’histoire d’une vie, d’une vengeance. Virginie, un thriller captivant. Enfermé.e, quand Jacques Saussey nous ouvre, avec beaucoup d’acuité et talent, les portes de mondes qui nous sont souvent inconnus.

Niveau B1 de Français Langue Étrangère

Les Veilleurs // Jean-Luc Bizien

Paris confronté à un virus apocalyptique… Des survivants confinés…
Non, ce n’est pas une chronique d’actualité. C’est un Paris quelque peu futuriste et très fantasy oú l’on croise à tout moments lycanthropes, vampires et autres goules. Une faune peu pacifique au demeurant.
Mais la résistance s’organise… principalement menée par des adolescents. De fait, chaque chapitre relate le point de vue de l’un.e de ces adolescents.es. Ces histoires de vies qui
s’entrecroisent nous donnent une vision de la situation sous tous les angles.
De plus, l’auteur traite ici, avec beaucoup de délicatesse, de sujets pourtants sensibles chez les adolescents.es et jeunes adultes tels que l’homosexualité, la grossesse, la solitude, ou l’acceptation par le groupe.
Les Veilleurs est un fantastique roman chorale mené tambours battants par la non moins fantastique et élégante plume de Jean-Luc Bizien.
La suite (et fin?) est attendue avec grande impatience !

Niveau B1 de Français Langue Étrangère

PAZ // Caryl Férey

Après l’Afrique du Sud avec Zulu, le Chili et Condor ou l’Argentine de Mapuche, l’écrivain, scénariste, voyageur, Cary Feréy nous embarque cette fois-ci dans la Colombie contemporaine.

Alors que les négociations de paix sont engagées, que les FARC, paramilitaires et narcos ont déposé les armes, apparaissent des morceaux de corps disséminés à travers le pays.

Saul et Laurato Bagader vont s’affronter lors cette l’enquête qui fera ressurgir les fantômes de la période noire de la Colombie, la Violencia.

Paz nous raconte l’histoire d’une famille à l’image de son pays.

Rose Royal // Nicolas Mathieu

Le Goncourt 2018 en poche pour Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu revient ici avec un récit entre roman court et nouvelle.

Le regard et la plume toujours très aiguisés, il nous invite un temps dans la vie de Rose. Rose est une quinquagénaire comme tant d’autre, avec des joies, des déveines, des préocupations, ses espoirs.

Une “invisible” de plus de la société actuelle. Mais, un jour, la machine s’enraye… Une vraie petite perle de réalisme et de noir comme cet auteur sait si bien le faire.

Niveau B1 de Français Langue Étrangère

L’hiver du mécontentement // Thomas B. Reverdy

Anarchy in the UK !

Avec beaucoup de talent, Thomas B. Reverdy nous fait revivre la période de l’hiver 1978/79 que le journal britannique Le Sun avait appelée L’Hiver du mécontentement en référence à la réplique Shakespearienne de
Richard III.

Il nous invite, à travers les yeux et la vie de Candice, jeune femme émouvante qui livre du courrier à bicyclette pour financer ses études théâtrales, à découvrir un Londres en grève et la mutation impitoyable que ne tardera à mettre en place Maggie.

L’Hiver du mécontentement est la chronique de la fin d’une époque et le debut d’une autre bien plus cruelle où le Just do it ne servira plus qu’à vendre de chaussures.