68e Festival de Cannes 2015

L’Institut français félicite les équipes des films primés au 68e Festival de Cannes 2015 qui ont bénéficié soit de l’Aide aux cinémas du monde, soit du programme  "La Fabrique des Cinémas du Monde"

Paris, le 26 mai 2015

L’Institut français félicite les équipes des cinq films soutenus par le dispositif de soutien à la coproduction internationale « Aide aux cinémas du monde » - cogérée par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et l’Institut français -, qui ont été primés lors de la 68e édition du Festival de Cannes. Deux participants du programme de soutien à la jeune création des pays du sud « La Fabrique des Cinémas du Monde », ont vu également leurs travaux récompensés. Ce palmarès met en valeur l’action de l’Institut français en faveur de la diversité cinématographique mondiale.

Les films primés qui ont bénéficié de l’Aide aux cinémas du monde sont :

Compétition officielle:

Le Prix du jury décerné au réalisateur Yorgos Lanthimos pour "The Lobster"
Grèce/ Royaume-Uni/ Irlande/ Pays-Bas/ France

Un Certain Regard:

Le Prix de la mise en scène décerné au réalisateur Kiyoshi Kurusawa pour "Vers l'autre rive"
Japon/ France

Le Prix Un certain talent décerné au réalisateur Corneliu Porumboiu pour "Le Trésor"
Roumanie/ France

La Quinzaine des réalisateurs:

Le Label Europa Cinema de la Quinzaine des réalisateurs décerné à la réalisatrice Deniz Ganze Erguven pour "Mustang"
Turquie/ Allemagne/ France

La Semaine de la Critique:

Le Grand Prix Nespresso et le Prix Fipresci de la critique internationale décernés au film "Paulina" de Santiago Mitre
Argentine/ Brésil/ France

Par ailleurs, deux participants au programme de l’Institut français "la Fabrique des Cinémas du Monde", ont vu leurs travaux récompensés lors du Festival de Cannes :

Le Prix "ARTE international" décerné au réalisateur birman MIDI Z (La Fabrique 2012) pour son projet "The Road to Mandelay", présenté dans le cadre de l’Atelier de la Cinéfondation.

Le film  "Paulina" primé cette année à la Semaine de la Critique, a été produit par une participante de la Fabrique des Cinémas du Monde 2015, Augustina Llambi Campbell (Argentine).

L’Aide aux cinémas du monde


Créée en 2012, l’Aide aux cinémas du monde, fusion des dispositifs Fonds Sud Cinéma et Aide aux films en langue étrangère est cogérée par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et l’Institut français. Cette aide sélective est destinée aux cinéastes étrangers de tous les pays souhaitant coproduire leur projet de long métrage avec la France. Elle vise à rendre plus ouverte, plus attrayante et plus simple l’association des cinéastes étrangers internationaux aux professionnels français, en vue de coproduire ensemble les œuvres qui contribueront à la diversité culturelle. Les projets sont sélectionnés par une commission de professionnels pour leur qualité artistique, leur capacité à présenter au public des regards différents et des sensibilités nouvelles, ainsi que la fragilité relative du tissu professionnel dans lesquels ces projets s’inscrivent. La commission Aide aux cinémas du monde a successivement été présidée par les productrices Dora Bouchoucha (2012) et Marianne Slot (2013-2014). Abderrahmane Sissako présidera la commission en 2015.

La Fabrique des Cinémas du monde


Conçu par l’Institut français en partenariat avec France Médias Monde et le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie, La Fabrique des Cinémas du Monde est un programme qui vise à soutenir l’émergence de la jeune création des pays du sud sur le marché international.

Depuis 2009, La Fabrique des Cinémas du Monde c’est :
• 108 réalisateurs et producteurs, en provenance de 52 pays, dont 20 pays francophones

• 62 projets de 1er ou 2nd long-métrage
• près de 30 longs métrages présentés au Marché du Film
• près de 30 courts métrages présentés au Short Film Corner

En 2014,70% des projets ont conclu des accords de coproduction dans les 6 mois suivant le Festival de Cannes.

 

www.institutfrancais.com/fr/actualites/linstitut-francais-cannes

 

L’INSTITUT FRANCAIS

Tout au long de l’année, l’Institut français mène en faveur du cinéma, 4 grandes missions :

o La promotion et la diffusion du cinéma français (récent et patrimoine) à l’étranger, avec un catalogue de plus de 3500 titres et des programmes d’action culturelle et d’éducation à l’image

o Le soutien à la jeune création des pays du Sud, avec la Fabrique des cinémas du monde

o Le soutien aux coproductions internationales, grâce à l’aide aux cinémas du monde cogérée avec le CNC

o La conservation et la diffusion du patrimoine cinématographique africain, avec la Cinémathèque Afrique, constituée de plus de 1500 titres, une des plus importantes collections au monde de films africains des années soixante à nos jours

L’Institut français est le partenaire de plus de 300 institutions, festivals et cinémathèques dans le monde.

Compartir: