CLUB DE LECTURA de La Médiathèque | "Des rails: trenes y estaciones en la literatura francesa"
Lunes 13/11 a las 19.30h

CLUB DE LECTURA | La Médiathèque
“Des rails: trenes y estaciones en la literatura francesa”


Si a menudo te encuentras en alguna de estas situaciones:
Madame Bovary se mete en la cama junto a ti.
El extranjero te espera en el vestíbulo.
Makine deambula por tu jardín.
Fred Vargas baja contigo por las escaleras y patatras...
Etc, etc.
Si, de la mañana a la tarde, aquí o allí, tus lecturas hacen que la vida tenga sentido…

¡No te encuentras solo! ¡Leer en francés no es un placer que se viva en soledad!
Ven a intercambiar, compartir, debatir y dar tu opinión sobre tus lecturas con otros apasionados de la literatura.

PARA PARTICIPAR:
1. Hazte socio de La Médiathèque.
2. Confirmar tu participación a los responsables de La Médiathèque por correo o llamando al 96 315 45 81.







LIBROS SELECCIONADOS

Éliette ABÉCASSIS Clandestin (Albin Michel, 2003)
Un clandestin rencontre une femme dans un train. Lui a rendez-vous avec un passeur, elle rejoint son compagnon et sa vie de haut fonctionnaire. Tout les sépare, mais elle lui a plu et il va jusqu'au bout du quai pour la séduire... Sur le sentiment amoureux et le vertige de la rencontre.

Brigitte AUBERT Le miroir des ombres (10-18, 2008)
Louis Denfert, reporter débutant impatient d'en découdre, est envoyé sur sa première grosse affaire. L'opinion se passionne pour le meurtre de Mathilde Courray, gouvernante originaire de Leeds, dans un compartiment du train Paris-Marseille fermé de l'intérieur. Louis se souvient d'un autre disparu sur cette ligne, Louis A. Le Prince, inventeur d'un appareil de projection habitant à Leeds.

Michel BUTOR La modification (Minuit, 1957)
Le temps d'un voyage en train de Paris à Rome, un homme fait le point sur sa vie. A 45 ans, il s'apprête à faire venir à Paris, Cécile, sa jeune maîtresse, et à quitter pour elle sa femme et ses enfants. Sur un coup de tête il a décidé de rejoindre Cécile à Rome le temps d'un week-end.

Mathias ÉNARD L’alcool et la nostalgie (Inculte, 2011)
Jeanne téléphone à Mathias pour lui annoncer la mort de son ami Vladimir. Mathias se rend alors à Moscou pour accompagner, seul à bord du Transsibérien, le corps de son ami jusqu'à Vladivostok. Au cours du voyage, il se remémore des épisodes de son passé avec Jeanne et Vladimir, entre amour, drogue et alcool.

Jean-Pierre DIDIERLAURENT Le liseur du 6h27 (Au diable Vauvert, 2014)
Guylain Vignolles vit une existence sans histoire, rythmée par son travail à l'usine. Chaque matin, dans le RER de 6 h 27, il lit quelques feuilles sauvées la veille de la machine qu'il utilise pour broyer les livres. Un jour, il découvre les textes d'une inconnue, qui le bouleversent.

Michèle LESBRE Le canapé rouge (S. Wespieser, 2007)
Sans nouvelles de Gyl qu'elle avait naguère aimé, la narratrice part sur ses pas. Dans le Transsibérien, à la faveur de ses rencontres, des paysages qui défilent et de ses lectures, elle laisse vagabonder ses pensées qui la renvoient sans cesse à la vieille dame qu'elle a laissée à Paris. Clémence Barrot doit l'attendre sur son canapé rouge au fond de l'appartement d'où elle ne sort plus guère.

Pascal MERCIER Train de nuit pour Lisbonne (M. Sell, 2006)
La rencontre d'une femme penchée sur le parapet d'un pont, un soir, à Berne, sous une pluie battante, et la découverte d'un poète portugais, Amadeu de Prado, bouleversent la vie du professeur Raimond Gregorius. Il part pour Lisbonne afin de découvrir qui était le poète. Son enquête l'entraîne dans une ronde de personnages qui l'ont connu.

Christian OSTER Dans le train (Minuit, 2002)
Sur un quai de gare, un homme tient un sac très lourd, rempli de livres, le sac d'une femme qu'il ne connaissait pas. Il monte avec elle dans le train, change de destination et sa vie changera.

Jean-Bernard POUY Train perdu wagon mort (Vie du rail, 2003)
Au coeur de la nuit, un train-couchette s'arrête à cinquante kilomètres de la gare. D'abord persuadés qu'il s'agit d'une panne, les occupants se rendent compte que leur wagon s'est détaché du reste du train. Les secours ne venant pas, certains partent en éclaireurs. Leurs cadavres sont retrouvés un peu plus tard, dans une ville déserte et en ruines. La terreur s'empare alors des survivants.

Cécile REYBOZ Chanson pour bestioles (Actes Sud, 2008)
Marthe décide de donner sa démission et de ne plus faire que ce qu'elle veut. Forte de cette idée, elle part rejoindre son père pour lui annoncer la bonne nouvelle. Mais le TGV subit une panne au milieu de la campagne...

Yasmina REZA L’homme du hasard (Albin Michel, 1998)
Un compartiment de train, un homme et une femme, chacun en soi-même.

Émile ZOLA La bête humaine (1890)
Sous le second Empire, Jacques Lantier, un mécanicien de locomotive, est tourmenté par une lourde hérédité et une pulsion agressive. Un roman naturaliste ayant pour cadre le monde du chemin de fer.

Compartir: