A la rentrée 2012-13, on comptait 1.014.798 apprenants de français dans le système scolaire espagnol (contre 350.000 à la fin des années 90) ainsi que 9.000 professeurs (français et disciplines non linguistiques).  Dans le secondaire, 99,1% des élèves apprennent l’anglais, 38,6% le français et 2,9% l’allemand. Les raisons d’une implantation régionale très inégale du français scolaire tiennent essentiellement à la déconcentration des politiques éducatives et au ...